JERK...entre fantasme et réalité
Autour d'un texte à l'esthétique 'gore' et à l'humour glaçant, porté par le magistral acteur et marionnettiste Jonathan Capdevielle, Gisèle Vienne crée un spectacle d'un érotisme morbide, entre fantasme et réalité.
S'inspirant du fait divers suivant : au milieu des années 70, dans le Texas, le tueur en série Dean Corll tua plus d'une vingtaine de jeunes garçons avec l'aide de deux complices adolescents. Jerk, pièce aux accents batailliens de l'écrivain américain Dennis Cooper, raconte cette épopée sanglante à travers la voix de l'un d'entre eux. En confiant ce texte à l'acteur et marionnettiste Jonathan Capdevielle, Gisèle Vienne poursuit son travail sur le rapport entre la fiction et le réel. La forme parfaitement maîtrisée du spectacle, la finesse des marionnettes et la narration douce, presque plaintive, du personnage principal déréalisent la violence du texte et plongent le spectateur dans un malaise diffus.
       
http://pyxel.info/ Contact-courrier
JERK
Solo pour un marionnettiste
D’après une nouvelle de Dennis Cooper
Conception et mise en scène : Gisèle Vienne
Dramaturgie : Dennis Cooper
Musique originale : Peter Rehberg et El Mundo Frio de Corrupted
Lumières : Patrick Riou
Créé en collaboration avec, et interprété par : Jonathan Capdevielle (institut international de la marionnette de Charleville-Mezieres)
Voix enregistrées : Catherine Robbe-Grillet et Serge Ramon
Stylisme : Stephen O’Malley et Jean-Luc Verna
Marionnettes : Gisèle Vienne et Dorothéa Vienne Pollak
Maquillage : Jean-Luc Verna et Rebecca Flores
Confection des costumes : Dorothéa Vienne Pollak, Marino Marchand et Babeth Martin
Formation è la ventriloquie : Michel Dejeneffe
Traduction du texte de l’américain au français : Emmelene Landon
Remerciements è l’Atelier de création radiophonique de France Culture, Philippe Langlois et Franck Smith. A Sophie Bissantz pour les bruitages. Les voix et bruitages ont été enregistrées pour l’Atelier de création radiophonique.
Remerciements è Justin Bartlett, Nayland Blake, Alcinda Carreira-Marin, Florimon, Ludovic Poulet, Anne S - villa Arson, Thomas Scimeca, Yury Smirnov, Scott Treleaven , la galerie Air de Paris, Tim/IRIS et Jean-Paul Vienne.
Avec l’accompagnement technique de l’équipe du Quartz – Scène nationale de Brest :
Direction technique : Nicolas Minssen
Régisseur lumières : Christophe Delarue
Ce spectacle est maintenant disponible en librairie avec CD
Dennis Cooper : Jerk (editions DisVoir, 2011, série ZagZig) en deux éditions, française et anglaise
===> Cliquer ici pour les détails du Livre <===
JERK// A travers leurs larmes est conçu comme une reconstitution imaginaire, humoristique et sombre des crimes d’adolescents perpétrés par le serial killer américain Dean Corll, avec l\'aide de ses jeunes complices David Brooks et Wayne Henley, au Texas au milieu des années 1970. David Brooks purge une peine è perpétuité en prison, il y présente un numéro de marionnettes qui reconstitue ses meurtres. Dans l’espace du livre, Dennis Cooper et Gisèle Vienne mettent en tension cette pièce sonore en la faisant résonner avec une séquence photographique inédite, À travers leurs larmes, qu’ils ont créée d’après des photographies et des poupées réalisées par Gisèle Vienne. Jerk / À travers leurs larmes est une exploration plurielle des préoccupations communes de ces artistes dans la représentation d’adolescents confus è la recherche de sensations fortes, enclins è l’autodestruction, et d\'adultes qui romantisent leur part obscure, stylisent leur tristesse et leur mal-être, et assurent leur anéantissement. La pièce sonore JERK(42’28”), CD audio offert inclus dans ce livre, est une commande de l’Atelier de Création Radiophonique (ACR) de France Culture. Elle a été diffusée le 17 juin 2001.
Edition : 2011. Livre + CD : Jerk, è travers leurs larmes.